le site des rajawa

youness rajawi zahwani

26 décembre 2006

Les Verts de nouveau tenus en échec


Le passage à vide, que traversent les Verts, nous amène à poser les questions suivantes : Où va le Raja? Qui en est responsable ? De toute façon, ce n'est pas le nouveau coach, Paco, qui va trouver la potion magique dans les brefs délais pour faire sortir les aigles «déplumés» du gouffre.

La balle est dans le camp du comité qui doit réagir dans le bon sens. En ce qui concerne la rencontre, les Rajaouis ont, d'entrée de jeu, pris le match à leur compte et par deux fois Gomes Jésus Mercado et Remch ont distillé en direction de Jbile et Aboucharouane. Chaque fois, El Abbady, le portier gadiri était à la parade.

A la 20e min, Gomes, d'un tir bien ajusté, a logé le ballon dans les filets des Soussis. C'était l'euphorie dans le camp des Bidaouis. On croyait que le Raja allait aggraver le score, surtout lorsque le ballon a touché la barre droite des filets de El Abbady suite à un lob de Gomes. De son côté, HUSA a raté stupidement à la 30 et 43e min par le biais de Jabrane.

En seconde partie, les coéquipiers de Aboucharouane ont subi la pression des visiteurs durant les dix premières minutes. Diallo, Najdi et Hassan Ouchrif ont failli scorer s'ils avaient bien cadré leurs tirs.
A la 73e min, et suite à une relance de El Houti, Aboucharouane a heurté le portier El Abbady dans sa précipitation pour récupérer le ballon dans l'air. Il a été alors évacué vers l'hôpital.

Cet incident était déterminant pour la suite de la rencontre. L'entraîneur Gadiri, Bouilas, a incorporé Agnaou et Sarsar. Le jeu s'est équilibré. A la 80e min, Sarsar a été fauché par Fouhami en pleine surface de réparation. L'arbitre a sifflé le penalty marqué par Sarsar. Les injures et les avanies sont tombées sur la tête M. Souiri et ses hommes. Ceci est inacceptable de la part des supporters rajaouis qui doivent à tout prix épauler leur club dans ces moments difficiles.

Toute la famille rajaouie doit oublier, en ce moment crucial, ses divergences pour le bien des Verts. Les fans des «Aigles Verts» doivent encourager au lieu d'enfoncer le clou dans la plaie. Décidément, cette équipe de M.Aboulkacim est devenue la bête noire des Rajaouis !

Posté par younesshas à 23:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire